Actualités

Le Conseil municipal des jeunes à la découverte de la citoyenneté

  • Publié le 12/12/2011 à 16:30
  • Par Michel DUBREUIL
Le conseil au completIls sont 43 : 24 garçons, 19 filles, dont 8 ans « anciens » reconduits par 1761 votants. Ces nouveaux élus du Conseil municipal des jeunes viennent d’établissements secondaires, de l’enseignement supérieur ou de la Mission Locale, et ont décidé de s’investir dans la réflexion et l’action citoyenne. Ils se sont retrouvé à l'occasion de la séance d'installation.

Lors de la séance d’installation les élus ont insisté sur la dimension collective de cet engagement. « L’objectif est de travailler en commun et de coopérer le plus largement possible. Je veux que chacun se sente libre de s’exprimer » a annoncé Camille Lemeunier, adjointe chargée du Conseil municipal des jeunes.

La séance d'installation en présence du député maire Philippe Nauche et de l'adjointe au maire Camille Lemeunier« Le CMJ, c’est donner de son temps et s’intéresser à la vie de la cité. Je souhaite que vous ayez une participation active, que vous soyez une force de propositions et de discussions. Il est important pour nous d’avoir un regard neuf sur la cité et sur nos projets. Il faut penser à la ville de demain. Je souhaite que vous ayez de l’audace et que vous n’interveniez pas seulement sur les thèmes liés à la jeunesse. J’aurai un seul conseil, ne regardez pas la ville comme des consommateurs, mais comme des acteurs responsables de ce qui se passe », a conclu pour sa part le député-maire Philippe Nauche.

Les nouveaux conseillersLe 14 janvier le CMJ se réunira pour définir en commun les projets et créer des commissions de travail. Les élus se retrouveront ensuite une fois par mois.


Exposition au centre Michelet

A l’issue de l’installation du Conseil municipal des jeunes était prévue l’inauguration au centre Edmond Michelet de l’exposition « Une mémoire européenne du nazisme » qui se tiendra jusqu'au 7 janvier. Celle-ci est née de la participation de trois membres du CMJ à un séminaire européen sur la seconde guerre mondiale.


Le conseil municipal des jeunes au centre MicheletFatima Bicen, Billal Bouffenara et Gabrielle Coelho ont retrouvé en effet à Oradour-sur-Glane, Dachau et Nis leurs homologues allemands et serbes. Ils ont souhaité que cette découverte de trois lieux emblématiques de la barbarie nazie, soit suivie d’un travail qui puisse être présenté au public.

Avec le soutien du centre Michelet et l’aide de deux professeurs d’histoire Frédéric Le Hech et Gilbert Beaubatie, cette exposition a donc vu le jour. Composée de plusieurs panneaux elle apporte un éclairage historique sur les lieux visités, les événements qui s’y sont déroulés, mais aussi le regard des jeunes sur leur rencontre avec ce passé et les témoins qu’ils ont pu interroger.

« Cette exposition permet de faire prendre conscience aux jeunes que leurs pays partagent un passé commun et que c’est précisément contre les idéologies totalitaires que l’idée européenne s’est construite, afin de favoriser la paix », a déclaré le député-maire Philippe Nauche.