Actualités

Renforcer le rôle social des aînés dans la cité

  • Publié le 21/12/2011 à 17:30
  • Par Olivier SOULIÉ
Autour du maire Philippe Nauche, le comité de pilotage

La Ville de Brive a obtenu le label "Bien Vieillir Vivre Ensemble" en juin dernier. Hier, un comité de pilotage était installé. Il devra assurer la mise en œuvre du projet en améliorant les actions et services existants et en créant de nouvelles initiatives, au bénéfice de tous les habitants.

La remise du label "Bien Vieillir Vivre Ensemble" à la Ville de Brive s'était déroulée à Paris en juin dernier. Depuis hier, un comité de pilotage est installé pour oeuvrer à destination des aînés de la cité. Le fil rouge des actions (les existantes à améliorer, et les nouvelles): renforcer le rôle social des personnes âgées dans la cité.

Le label engage les villes concernées sur 5 ans sur un cahier des charges précis:

  • année 1: audit de la commune réalisé par un comité de pilotage.

  • année 2: élaboration d’un plan d’action sur trois ans à partir des résultats de l’audit,et mettre au point des indicateurs de référence pour mesurer la mise en œuvre du programme.

  • année 2: lancement du plan sur trois ans.

  • année 5: évaluation des actions mises en œuvre durant les 3 années précédentes.


En juin dernier, la Ville de Brive recevait le label à ParisLe comité de pilotage mis en place hier est constitué de Catherine Gabriel, élue municipale référente, Germaine Blanc, conseillère municipale déléguée aux personnes âgées et à la dépendance, Florence Gourdeau-Nauche, médecin gériatre et responsable du pôle de gérontologie du centre hospitalier de Brive, Fabienne Lauze, directrice de l'EHPAD de Rivet, Céline Madelbos, responsable du pôle accompagnement social au CCAS, René Mouly, président du Conseil des Sages et Evelyne Roche, chargée de mission "Bien Vieillir Vivre Ensemble" à la Ville de Brive.

Cette dernière a tenu à rappeler que "l'obtention du label n'est pas un aboutissement mais le début d'un travail sur 5 ans. La finalité est de faire de Brive une ville pilote sur la question des aînés, au plan national voire européen".

L'objectif est de n'oublier personne, ni les "2.912 personnes âgées vivant seules à Brive" comme l'a rappelé le maire Philippe Nauche, ni "les personnes âgées dépendantes, souvent oubliées lorsqu'on évoque le bien vieillir" a expliqué Fabienne Lauze.

Le rôle du Conseil des Sages sera déterminant. Pour son président René Mouly, "nous sommes 70 conseillers à être sensibilisés et actifs pour faire progresser le rôle des aînés dans la ville". Tandis que Catherine Gabriel et Germaine Blanc ont rappelé les actions en place depuis des années à destination des aînés, comme le portage des repas, et ont affiché leur volonté de "faire encore mieux", Florence Gourdeau-Nauche a rappelé que "la gériatrie étant une médecine globale", elle pourra "nourrir la réflexion" afin de "renforcer la qualité de vie des aînés".

Parmi les actions nouvelles prévues en 2012, on peut noter un projet "l'art et le bien vieillir", un forum sur la prévention des chutes le 28 juin, une réflexion du Conseil des Sages sur l'intégration des aînés dans le tissu associatif ou encore trois actions avec le CCAS: visites de convivialité, pause café des aidants et transport à la demande personnalisé.