Actualités

A l’école des abeilles

  • Publié le 04/01/2012 à 15:46
  • Par Patrick MENEYROL
Philippe Nauche a inauguré cet après-midi le rucher école du parc des Perrières. Cours sur l'apiculture, sensibilisation à l'environnement, l'endroit est dédié à cet insecte indispensable à la vie.Inaug rucher ecole2C'est un petit bâtiment de bois situé impasse Desvignes, dans le haut du parc des Perrières. Un bâtiment qui s'inscrit parfaitement dans l'agenda 21 de la Ville puisqu'il intègre les normes de haute qualité environnementale, qu'il s'agisse du bois utilisé venant d'essences locales, ou des énergies renouvelables avec l'utilisation de capteurs solaires pour la production d'eau chaude. Un vrai projet de développement durable comme le souligne le député-maire en ajoutant qu'en la matière "il y a souvent beaucoup de paroles, là, ce sont des actes".

Le maire et Yves LaplancheInstrument de formation et d'éducation, le rucher école va pouvoir dispenser des cours théoriques et pratiques en direction des apiculteurs professionnels, amateurs ou simples curieux désireux de mieux connaître ce monde des abeilles et du miel. Il permettra notamment d'améliorer les connaissances des uns et des autres sur des questions aussi fondamentales que la gestion des populations d'insectes et leur préservation face aux dangers qui les menacent. Pesticides, nouveaux parasites, et bien entendu frelon asiatique, les risques sont multiples et une bonne approche de ces problèmes permet d'en réduire plus facilement les impacts.

Lieu de sensibilisation à la protection de l'environnement à l'adresse des scolaires, ce rucher école sera également un véritable laboratoire d'observation de la vie et de l'évolution de l'abeille, si essentielle dans la biodiversité par son rôle indispensable au fonctionnement des écosystèmes, à la flore, à la faune et à l'agriculture, et si précieuse comme indicateur biologique. Il faut savoir en effet que la survie et l'évolution de plus de 80% des espèces végétales dans le monde et la protection de 84% des espèces cultivées en Europe dépendent de ce petit insecte. Ce qui représente tout de même plus de 35% des ressources alimentaires mondiales.

Ce nouvel équipement, pour lequel la mairie a investi 240.000 euros HT porte le nom d'Yves Laplanche qui a voué sa vie à l'apiculture. L'actuel président de l'association L'Abeille corrézienne se voit également confier la gestion de ce rucher école, premier équipement du genre dans notre département.