Actualités

Le grand spectacle Dogorien

  • Publié le 08/06/2009 à 16:06
  • Par Michel DUBREUIL
dogora orchestre et choeurL'Espace des Trois-Provinces a accueilli le week-end dernier, avec Dogora, la création d'Etienne Perruchon, une création musicale monumentale et hors-norme. Le public a répondu à l'appel.

"J'ai toujours été attentif au rapport entre le texte et la musique. la musicalité des mots m'importe, elle induit un sens à elle seule. C'est pourquoi, (...) j'ai fini par inventer un langage imaginaire qui regrouperait toutes les influences vocales européennes au sens le plus large du terme. Je me suis inspiré de toutes les consonances  pour générer un langage imaginaire, un "trompe-l'oreille". La mélodie des mots devrait être si forte qu'elle donnerait un sens aux phrases. Le Dogorien permet aux chanteurs et aux auditeurs de toutes confessions et de toutes cultures de mettre un sens personnel et universel à ces chants".

public dogoraC'est ainsi qu'Etienne Perruchon, créateur de Dogora, présentait cette oeuvre hors norme qui a été interprétée  samedi soir et dimanche après-midi, salle des Trois-Provinces, devant environ 3.000 personnes sur ces deux jours. Sous la direction de Marc Ursule,  et en présence du créateur, les chanteurs du Corou de Berra, la Chorale du Pays d'Auvergne, l'orchestre et les choeurs d'enfants du Conservatoire, les Chorales du Pays de Brive, les écoles primaires du pays de Brive, ainsi que les enfants de  l'IME de Puymaret  ont  livré au public deux spectacles uniques et riches en émotions.

choristes dogora

choeur dogora

coulisses Dogora

jeunes-choristes dogora

Marc Ursule

mosaïque des enfants de Dogora

Etienne Perruchon

Regards d'enfants

Etienne Perruchon et Marc Ursule