Actualités

En classe avec Le Petit Gibus

  • Publié le 24/02/2012 à 15:44
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Distribution du Petit Gibus classe de cm2 Henri Sautet

Evénement cet après-midi à l'école Henri-Sautet. La classe de CM2 a reçu la visite du maire de Brive et de son collègue président corrézien de l'association des maires venus leur distribuer le dernier numéro du Petit Gibus, un magazine des jeunes citoyens. Avec un thème très d'actualité: les élections.

Cet article a été réalisé avec nos stagiaires Youssra et Samuel.



Petit Gibus "Comment fait-on pour être maire? Est-ce qu'on a du temps libre? Un maire peut-il se présenter aux élections présidentielles? A quel âge avez-vous commencé la politique? Quel est votre rôle? Quels sont vos projets? Que faîtes-vous pour les écoles?"... Les élèves de la directrice Sylvie Morgen ont enchaîné les questions auxquelles se sont prêtés avec humour les deux maires avant la distribution.

Daniel Chasseing et Philippe Nauche à Henri-Sautet16 pages, très colorées, sans publicité et ciblées sur un thème choisi en accord avec l'éducation nationale. "Ce magazine vous prépare à être demain des citoyens à part entière", a expliqué Philippe Nauche, en rappelant le sujet principal de ce numéro. "Tous les pays ne sont pas démocratiques. Ici, on peut voter pour qui on veut", a poursuivi Daniel Chasseing, président de l'association des maires de la Corrèze. Les précédents numéros abordaient la commune, l'environnement, l'hygiène de vie et l'eau. En Corrèze, 2.500 élèves de CM2 le reçoivent chaque trimestre. "Tout le monde l'utilise et trouve que c'est un support pédagogique très important", a confirmé Nicole Chaumont, maire-adjoint à l'Education.

Distribution de Petit GibusEn France, 25 départements participent à cette expérience. "Mais en Corrèze, nous le distribuons gratuitement, ce qui n'est pas le cas partout, car nous avons réalisées des économies dans l'organisation du carrefour des communes à Brive", a précisé le maire de Chamberet. Sinon, il revient à 3,60 euros par an. Allez, un petit scoop pour finir: le prochain numéro portera sur" le vivre ensemble" et abordera des thèmes comme le racisme.

Cette rencontre entre maires et élèves aura duré une bonne heure. Et pour reprendre l'expression du personnage dans La guerre des boutons: s'ils auraient su, ils auraient v’nus! En tout cas, coup de chapeau au Petit Gibus.

Sur ce sujet, vous pouvez également consulter notre article précédent:

Petit Gibus, aussitôt distribué aussitôt lu