Actualités

Vitesse à 110km/h sur l’A20 entre Donzenac et Noailles

  • Publié le 09/06/2009 à 16:15
  • Par Marie Christine MALSOUTE
La vitesse sera limitée à 110km/h sur l'A20 entre la rampe de Donzenac et l'échangeur de Noailles

A partir de demain, mercredi 10 juin, la limitation de vitesse sera uniformisée à 110km/h sur l'autoroute A20, entre la rampe de Donzenac et l'échangeur de Noailles. Une question de cohérence sur cette section de 24km qui jonglait avec les panneaux à 110 et 130. Question aussi de sécurité sur cette section la plus fréquentée. D'autant que le trafic devrait grossir avec l'ouverture le 20 juin du contournement nord.

Cette section devrait aussi être équipée prochainement de deux nouveaux radars automatiques (un dans chaque sens) qui seront implantés entre les deux échangeurs de Brive, de Cana et du Teinchurier.



Des panneaux 110 provisoires sont installés avant la mise en lace de la signalétique définitive dans la semaine prochaineIl faut avouer que sur cette vingtaine de kilomètres les panneaux se suivaient et alternaient: ici 110, un peu plus loin 130, puis encore 110 pour revenir à 130! La vigilance du conducteur était largement sollicitée. "Ces vitesses dataient de la construction de l'autoroute. Or, avec l'ouverture de l'A89, de la RD9 et des échangeurs sur la commune d'Ussac, le trafic a fortement augmenté", explique le sous-préfet Francis Soutric. "Avec l'ouverture du contournement nord de Brive, le trafic domestique va augmenter. On va se retrouver dans un entonnoir."

Pour la DIR Centre Ouest (Direction interdépartementale des routes), ces vitesses ne sont plus à l'évidence adaptées pour garantir la sécurité des usagers. A l'augmentation de la circulation, s'ajoute "un relief compliqué, l'absence de bandes d'arrêt d'urgence", relève Bernard Suspene, responsable de l'antenne d'Uzerche. Autant d'arguments qui ont donc pesé dans cette uniformisation de la vitesse à 110km/h. "Il s'agit de clarifier la compréhension des automobilistes, mais aussi la sécurité des personnels qui interviennent sur l'autoroute", explique le sous-préfet.

A l'inverse, la limitation à 110 km/h du haut de la côte de Donzenac dans le sens sud-nord n'apparaît, à l'expérience, pas justifiée. Désormais, les usagers pourront rouler à 130km/h.

Voici les nouvelles modalités:

  • dans le sens nord–sud (Paris-Toulouse), limitation unique à 110 km/h sur 24 km, depuis le nord de l'échangeur 47 (Donzenac-Nord) jusqu'à la section à péage, au droit de l'échangeur 53 (Nespouls),

  • dans le sens sud–nord (Toulouse-Paris), limitation unique à 110 km/h sur 18 km, depuis la fin de la section à péage jusqu'au nord de l'échangeur 49 (contournement nord de Brive).


Le sous-préfet Francis Soutric et le responsable d'antenne DIR Centre Ouest, Bernard Suspene ont tenu une conférence de presse de présentation


Une panotation provisoire sur chevalets rappellera ces vitesses, en attendant la mise en place la semaine prochaine d'une signalétique définitive.



"Sur ce tronçon circulent déjà 32.000 véhicules par jour dont 16% de poids lourds", comptabilise le responsable DIR.  "Avec l'ouverture du contournement nord, on s'attend à une explosion du trafic. On va très vite atteindre 50.000 véhicules, avec un mélange de trafic domestique et de transit." D'autant que les villes de Brive et Malemort ne tarderont pas à prendre des arrêtés pour interdire le transit des poids lourds sur leur commune.

Cette section qui comptait déjà deux radars automatiques, l'un dans la descente d'Allassac, l'autre au tunnel de Noailles, sera prochainement équipée de deux nouveaux radars. Ils seront mis en place chacun dans un sens, dans la traversée urbaine de Brive, entre les échangeurs de Cana et du Teinchurier. Et l'on a aussi parlé à cette occasion de l'installation future à Brive de radars aux feux rouges... A suivre.