Actualités

La Vézère fait son festival

  • Publié le 21/03/2012 à 13:00
  • Par Patrick MENEYROL
Conf de presse festival de la vezere

Pour sa 32e édition, le festival a décidé de mettre à l'honneur le violon et la voix. Du 12 juillet au 24 août, la musique et le chant empliront, au fil de l'eau, une dizaine de lieux de patrimoine à travers la Corrèze.Conf de presse festival de la vezereA partir du château du saillant, et depuis 1981, le festival de la Vézère rayonne sur le Limousin, et même les régions limitrophes, en donnant des concerts de grande qualité musicale dans des lieux de grande qualité patrimoniale, souvent classés monuments historiques, comme la cathédrale de Tulle. Depuis sa création, le festival a animé près de 25 sites, et s'ouvre régulièrement à d'autres comme Turenne, Terrasson-Lavilledieu en 2008, Salon-la-Tour en 2009, le manège de l'Orangerie à Pompadour en 2010, le théâtre de Brive en 2011.

Cette année, toutes ces villes et tous ces villages seront encore à l'honneur. On peut y ajouter Uzerche et son abbatiale, Saint-Ybard et son église, l'abbatiale de Vigeois, et, nouveauté cette année, celle de Beaulieu sur Dordogne. Des lieux magnifiques pour des rendez-vous musicaux qui ne le sont pas moins, avec l'accent mis cette année sur le violon et la voix. Le programme en a été dévoilé par Isabelle de Lasteyrie du Saillant, présidente et créatrice, avec son époux Guy, de ce festival de musique classique.

lLe violon, ce sera entre autres, Laurent Korcia, violoniste virtuose, lauréat aux Victoires de la musique, qui joue en soliste sur les plus grandes scènes du monde sous la baguette des chefs les plus prestigieux. Un musicien qui a de l’or entre les mains, et cela à plus d’un titre, puisqu’il joue sur le Zahn, un Stradivarius de 1719. Il interprètera les 4 saisons de Vivaldi mais aussi Piazzola et Bartok. Ce sera aussi le quatuor Modigliani, le trio Chausson ou le grand virtuose Jean-Jacques Kantorow.

Citons également pour mettre la voix à l'honneur l’excellent Concerto Köln qui se produira avec celle que l'on surnomme "la voix du baroque", la divine soprano dramatique Simone Kermes. Cet ensemble est aujourd’hui de renommée mondiale dans sa pratique d’exécution dite historique, alliant qualité musicale et recherches musicologiques.Simone Kermes

Deux exemples, mais la liste des talents présents à ce festival est bien plus longue. Nous aurons l’occasion d’y revenir.

Tarifs: De 9 à 45 euros

Infos sur festival-vezere.com (système de vente en ligne avec visualisation des places à partir du 16 avril pour le grand public) ou au bureau du festival, 11 place Jean-Marie Dauzier à Brive. Tel: 05.55.23.25.09.