Actualités

Minute de silence dans toutes les écoles

  • Publié le 20/03/2012 à 14:08
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Minute de silence à l'école primaire Henri Gérard

Saisissant! Des enfants figés et recueillis, comme ici à Henri-Gérard, pour rendre hommage à trois autres enfants et un professeur, tués hier dans leur école à Toulouse. Ce matin à 11h, la minute de silence décrétée par le chef d'état a été observée partout, dans les écoles mais aussi dans les lieux publics.



Les enseignants ont eu tout loisir pour expliquer cette minute de silenceLes enseignants ont eu toute liberté pédagogique pour organiser en quelques heures ce moment et rendre compte à leurs classes des événements qui se sont déroulés hier matin dans une école juive de Toulouse où un individu a abattu des enfants et un adulte. "Les élèves m'en ont parlé spontanément ce matin", expliquait une enseignante de CP à l'école primaire Henri-Gérard. Des esprits troublés qui s'exprimaient avec leurs mots: "un monsieur a tué des enfants dans une école".

"C'est très compliqué de comprendre ce geste", déclarait le député-maire Philippe Nauche aux élèves rassemblés dans la cour. Alors, à son invitation, face à l'absurde, les enfants se sont figés dans le silence. Les élus rassurent les enfantsDes enfants pour certains visiblement secoués: plus que silencieux, recueillis, et qui même la minute passée n'osaient pas reprendre la parole.

Non loin de là, des adultes rassemblés pour l'inauguration du gymnase Lavoisier, retardée afin de respecter ce silence national, ont également fait front muet contre cette barbarie. Le président régional Jean-Paul Denanot accompagné de sa vice-présidente Patricia Bordas, s'est rendu quant à lui au lycée Lavoisier tout proche.