Actualités

« Ce soir, on pose ensemble les bases du SCOT ». Ok, mais le SCOT, quésako ?

  • Publié le 16/06/2009 à 14:47
  • Par Olivier SOULIÉ
Le SCOT fera référence sur ces 78 communes

Le Schéma de COhérence Territoriale (SCOT) Sud Corrèze, quésako ?

Patricia Broussolle, présidente du Syndicat d'Etudes du Bassin de Brive (SEBB) en charge de l'élaboration de ce fameux SCOT, va répondre tout à l'heure, à partir de 17h, à l'Espace des Trois Provinces, à cette question face aux élus de 78 communes du Sud corrézien qui composent le territoire où le SCOT fera référence.

Tentons d'expliquer ce qu'est un SCOT.

Les SCOT permettent de fixer les orientations générales en matière d'aménagement du territoire pour les dix années à venir. Il s'agira donc, à terme, pour le SEBB, de coordonner les politiques publiques des 78 communes concernées (8 intercommunalités et 5 communes isolées, 115.000 habitants). Pour ce faire, le SEBB s'appuiera sur... le SCOT, qui est en fait un document d'urbanisme qui s'imposera à toutes les politiques publiques des communes et intercommunalités concernées.

Patricia Broussolle, présidente du SEBB

"Le SCOT ne sera pas une contrainte imposée aux élus", explique Patricia Broussolle. "Il s'agira d'un engagement pris en commun par l'ensemble des élus afin qu'il y ait une cohérence dans les politiques menées dans des domaines comme les déplacements, l'habitat, l'urbanisme ou le développement économique."

L'aspect environnemental aura une place prépondérante dans ce SCOT à travers par exemple les préconisations suivantes : réduction de la consommation d'espaces, respect de critères environnementaux pour l'urbanisation de certaines zones, préservation des espaces naturels et agricoles, maîtrise de l'étalement urbain, etc.

Des préconisations qui permettront "d'offrir un cadre de vie agréable aux habitants et aux générations futures et qui seront la garantie de l'attractivité et de la compétitivité du territoire".

Karine Moulis, responsable du SEBB"Tout à l'heure, face aux élus, dont 105 font partie du comité syndical du SEBB chargé de valider les différentes étapes de l'élaboration du SCOT avant sa validation définitive par l'Etat, je vais m'exprimer solennellement pour donner du sens et de la profondeur à notre engagement commun." Patricia Broussolle connaît l'enjeu de ces "Assises du SCOT Sud Corrèze" : donner la première impulsion aux élus pour que tous avancent avec le même enthousiasme et dans le même sens vers un développement territorial tout en maîtrise et en efficacité.

Le SCOT, en tant que document d'urbanisme, pourrait être validé par les élus au printemps 2012 avant que l'Etat ne lance lui même sa procédure de validation. En attendant, le SEBB, piloté par Karine Moulis, a du pain sur la planche. C'est un euphémisme. "Je travaille avec des référents dans l'ensemble des communes et, si le SEBB n'est composé que d'une élue et d'une responsable, il n'en demeure pas moins que l'élaboration du SCOT mobilise du monde."