Actualités

Moscato, déja chaud pour le show de ce soir !

  • Publié le 29/07/2012 à 15:31
  • Par Jennifer BRESSAN


Ce n'est qu'à 21h qu'est prévu son One man Chaud, et pourtant, à peine arrivé sur le sable de Brive Plage, Vincent Moscato, ancien international de rugby à XV, bien connu à Brive pour avoir été cabiste en 1995, a déjà commencé son show. Moscato, grande gueule ? C'est un pléonasme!

Plus de 900 places ont déjà été vendues. Il en reste encore quelques-unes, disponibles à l'office de tourisme de Brive ou sur place, ce soir. Plus d'infos: 05.55.24.08.80 et sur le site du festival Brive Plage.



Moscato le talonneur, figure du rugby à XV, est aussi une figure à Brive, dont il a rejoint l'équipe, le CAB. C'était en 1995. Avec le club, il avait remporté le challenge Yves du Manoir. Il lui en reste, aujourd'hui encore, des souvenirs plein la tête et des amitiés à n'en plus compter.

"Mon passage par Brive reste un très bon moment de ma vie rugbystique, avec un groupe uni. C'est vraiment quelque chose de bien qui s'est passé ici. " Alors forcément, le spectacle de ce soir sera porté par une émotion particulière. Il l'annonce. "Quand on fait un spectacle face à un public avec lequel on n'a pas eu d'aventure ou d'histoire particulière, on a déjà cette charge d'adrénaline; alors quand il y a un vécu, des sentiments, c'est plus tendu. Je serai plus tendu. Mais passés les deux, trois premiers coups, le stress passe et c'est parti", image le talonneur qui est aussi monté plusieurs fois sur le ring. Et d'annoncer quelques clins d'œil à la ville, ce soir, lors de son spectacle où anecdotes rugbystiques, rocambolesques et parfois coquines, s'entremêlent.

Moscato, c'est aussi une reconversion réussie. Animateur radio, comédien, humoriste, l'homme est un touche-à-tout à qui tout sourit. Une revanche qu'il prend sur sa carrière sportive qui l'a laissé frustré. "Je suis resté sur ma faim avec le rugby avec des échecs et beaucoup de suspensions. Ma carrière internationale a finalement été très courte." Or, celui que ses anciens compagnons cabistes qualifient de leader de l'équipe, se sait aussi compétiteur.

Il vit sur les planches aussi fort qu'en première ligne sur un terrain: "Quand tu es talonneur, tu joues contre un adversaire. Mais pendant le show, tu dois faire avec ton public. Si tu es bon, il est avec toi, si tu ne l'es pas, il se retrouve contre toi." Mais c'est un battant qui met à profit les valeurs du rugby qu'il a fait siennes: "l'engagement et le jusqu'au-boutisme", qui l'aidaient à gagner hier, à conquérir une salle aujourd'hui.

Moscato, c'est enfin et surtout une voix que connaissent bien les auditeurs de RMC. Et quelle voix! Le volume, l'accent, la tonalité, le débit, le registre tout y est. Une voix, qui jaillit d'entre ses dents du bonheur, et qui balance des propos qui n'envoient jamais dire. Sa cible, aujourd'hui, et puisqu'on lui tend la perche: les Jeux Olympiques. C'est d'actualité mais pas forcément à son goût, surtout l'arrivée du rugby à 7 aux prochains Jeux de Rio: "Qu'au bout de 150 ans, le rugby finisse par rentrer par le 7, mais de qui se moque-t-on ? Quand on voit d'autres sports, dont plus de 80% du public se fiche, on rigole." Et de viser, entre autres disciplines, "le pentathlon moderne", à lire en accentuant, moqueur, la première syllabe. "Mais quel aristo s'est dit un jour qu'il allait mêler l'escrime, le tir au pistolet, la natation, l'équitation et le cross-country?" Et cinglant: "Pourquoi pas faire rentrer la course au sac, aussi?"

Qu'on partage ou non ses propos, on ne peut s'empêcher d'esquisser un sourire en les entendant. On rit surtout de tant de gouaille et de tels accès de franchise. Et de viser ensuite la cérémonie d'ouverture des Jeux avec Paul McCartney: "Non mais ils ont pas trouvé plus jeune? Tout le monde s'est extasié, moi j'ai éteint ma télé!" Il faudra faire de même ce soir, pour ne pas rater un show qui s'annonce prometteur et un personnage qu'on sait être haut en couleurs!

Le Moscato One man Chaud, ce soir à 21h à Brive Plage. Placement libre assis. Tarif plein: 28 euros, réduit, 20 euros. Infos et réservations, office de tourisme de Brive et son pays, place du 14 juillet. Tel. 05.55.24.08.80 et sur le site du festival.