Actualités

Encore un moment de magie signé Hervé Koubi

  • Publié le 22/06/2009 à 09:58
  • Par Olivier SOULIÉ
Le petit William et les danseurs ivoiriens

Nous sommes encore le 21 juin et la fête de la musique bat son plein. La chorégraphie signée Hervé Koubi, "Un rendez-vous en Afrique", vient d'être présentée par des formidables danseurs venus de Côte d'Ivoire. Il est 22h45 et les applaudissements fusent place Dauzier. Au même moment, le ciel des Jardins de la Guierle s'enflamme et les détonations du feu d'artifice des forains se font entendre partout dans le cœur de ville.

Hervé Koubi a suivi la prestation de ses protégésHervé Koubi prend le micro : "je vais vous présenter un nouveau copain". Un enfant surgit : "je m'appelle William. Je suis à l'école à Lissac. Je vais vous montrer un pas de danse que les danseurs ivoiriens nous ont appris quand ils sont venus à l'école". Et voila le petit William, seul sur scène, penché, bras tendus vers l'avant, en train de faire bouger rapidement ses pieds en rythme face à un public conquis.

William, 9 ans, a été la star de la fin de représentationPas peu fier de sa démonstration et des applaudissements récoltés en retour, le garçonnet fait alors entrer sur scène les danseurs africains. "Applaudissez mes nouveaux amis ivoiriens !". Le public s'exécute. Et là, un moment de magie : William mène la danse, et les danseurs le suivent. L'émotion est palpable dans les gradins, l'instant est magnifique.

"J'ai 9 ans, je suis en CE1... euh non, en CE2 !", explique William, encore sous le coup de l'émotion après sa jolie prestation. "Hervé Koubi m'a choisi car il pensait que j'étais capable de réussir ça. Je n'avais jamais fait de danse et cette expérience m'a donné envie d'en faire. Mais pas en danse africaine, plutôt en hip-hop."

Des superbes moments comme ceux-ci, la compagnie Hervé Koubi va en distiller en plusieurs endroits ces jours-ci. Après une résidence entre aujourd'hui et mercredi au cœur du centre Jacques Cartier de Tujac, "Un rendez-vous en Afrique" sera présenté :

  • A Lissac le 25 juin à 19h.

  • Au centre Raoul Dautry le 26 juin à 20h30.

  • A Saint-Viance le 30 juin à 19h.

  • Pour la première fois en intégralité, lors du festival africain de Malemort le 3 juillet, à 14h pour les scolaires et à 22h30 pour le grand public (réservations au 05.55.92.16.88).


A ne surtout pas manquer !

Des enfants ont dansé avec les artistes africains