Actualités

Le meilleur de notre terroir

  • Publié le 23/08/2012 à 12:09
  • Par Patrick MENEYROL

Festival de l'elevage



Rendez-vous incontournable de la fin de l’été, le festival de l’élevage est depuis des années une véritable institution. Le contexte économique est difficile, aggravé par des conditions climatiques peu favorables, mais les éleveurs corréziens restent fiers de leur savoir-faire, fruit d’une longue tradition, qu'ils ont envie de faire découvrir et partager.

Festival de l'élevageCela fait plus de quarante ans qu’avec le soutien de la mairie de Brive, et en partenariat avec la chambre d’agriculture, les éleveurs corréziens et limousins viennent présenter leurs productions dans la cité gaillarde. Le simple comice agricole d’arrondissement de Brive qui naît en 1968 est très vite devenu festival, vu son succès important et immédiat. Cette année, les éleveurs prendront leurs quartiers samedi et dimanche sur la place de la Guierle pour ce qui est sans doute avec le salon de l’agriculture de Paris, l’une des plus grandes fermes de France.

Festival de l'élevageVeaux, vaches, cochons, mais aussi poulets, moutons, chevaux, pigeons, faisans, lapins, oiseaux d’ornement ou même escargots, près de 800 bêtes seront présentes, avec cette année encore, un coup de projecteur donné sur l'une des productions phares de notre département, le veau sous la mère. La crème de l’agriculture régionale pour le meilleur. Rien que le meilleur. C’est le but recherché. Chaque éleveur a en effet à cœur de proposer au public ce qu’il fait de mieux en matière d’élevage. Les visiteurs ne s’y trompent pas puisque l’an dernier encore, près de 40 000 personnes se sont pressées dans les allées du festival.

Festival de l'élevageUn succès sûrement dû au fait que ce rendez-vous garde son côté comice agricole avec les différents concours organisés durant ces deux jours, la performance des producteurs, le partage des connaissances entre professionnels, venant pour certains de l’étranger, mais c’est aussi un moment de partage avec les particuliers qui sont invités à connaître, reconnaître, trouver et retrouver les saveurs et les plaisirs gastronomiques que l’élevage limousin produit et permet.

Festival de l'élevage. archiveC’est l’autre pan de ce week-end terroir : la table gourmande. La fête ne serait en effet pas complète sans les plaisirs de la table. C’est l’occasion pour chacun de découvrir ou redécouvrir des plaisirs trop souvent oubliés. Un produit, l’art de le préparer, une histoire qui fait du bien aux papilles du souvenir. Part belle est faite bien sûr à la viande bovine, et notamment le veau, puisqu’elle représente 85 % de l’activité des exploitations corréziennes avec un cheptel total de plus de 300 000 têtes, avec toujours ce souci de sélection et de qualité car il s’agit de ne pas oublier que l’élevage sert à nourrir les hommes et qu’il impose donc de les nourrir avec la meilleure viande possible. Mais la table gourmande ne s’arrête pas là. Festival de l'élevageLe Limousin, et en premier lieu la Corrèze, ont beaucoup de produits de qualité à faire découvrir. La charcuterie, le pain, le vin, les confitures, les fromages, les conserves, le foie gras, le miel, les noix, les escargots, les liqueurs, les eaux-de-vie, les chocolats, la liste est longue, et alléchante. Autant de « gourmandises » qui cajolent les palais et les yeux de tous âges.

Le festival de l'élevage, samedi 25 et dimanche 26 août sur la place de la Guierle. Entrée gratuite.

Festival de l'élevage