Actualités

Aménagement avenue de Paris et de la Guierle : les projets présentés en avant-première aux riverains et commerçants

  • Publié le 24/06/2009 à 15:15
  • Par Jean René LAVERGNE
reunion-publique-av-de-paris-sedentaire-et-non-sedentaire1Chose promise chose due : la municipalité s'était engagée à rendre public les projets de réaménagement de l'avenue de Paris et de la Guierle avant fin juin: ce sera chose faîte avec une exposition du 26 juin au 9 juillet à la Guierle. Hier soir, les riverains dans un premier temps, puis les commerçants étaient invités à découvrir les projets imaginés par les concepteurs. Trois cabinets d'architectes ont rendu leur copie. Sous le sceau de l'anonymat, les différents projets ont été présentés sur écran. Puis s'est engagée une discussion entre le maire Philippe Nauche et la salle. Sur les différentes propositions, on retrouve des similitudes. Les 3 concepteurs envisagent la suppression du tunnel qui permet la liaison entre l'avenue du 14 juillet et l'avenue de Paris.

Autre dénominateur commun, entre les architectes Jean-Michel Wilmotte et associés, le cabinet Dessein de villes, et Gautier-Conquet bien que l'on ne sache pas qui a fait quoi pour l'instant : il s'agit de l'agrandissement de l'espace avec la création d'une perspective directe sur l'avenue de Paris et également la suppression du stationnement sur la place du 14 juillet dans le but commun d'une utilisation plus soutenue du parking souterrain.

 

Sans aucune concertation, les architectes ont, sur certains aspects, le même regard, la même vision, pour réinventer Brive, mais ils se démarquent fort heureusement sur la réalisation d'ensemble.

  • Projet A : l'architecte a voulu créer une unité entre les jardins de la Guierle et l'avenue de Paris en faisant arriver la verdure jusqu'au parvis du théâtre. Il s'agit en somme d'une interpénétration de la nature sur l'espace urbain.

  • Projet B : on retrouve manifestement un connotation patrimoniale et historique avec la remise au jour de l'ancien canal. Sur ces deux projets A et B les architectes affichent clairement une volonté de partir à la reconquête de la rivière Corrèze avec la création d'une passerelle pour les piétons et les vélos.

  • Projet C : l'architecte veut faire de cette place un lieu de vie avec une grande esplanade qui irait du théâtre jusqu'à la salle Brassens. 


(Vous pouvez découvrir une image des trois projets en bas de l'article)

L'aménagement de la Guierle doit prendre en compte les marchés, mais aussi les 3 manifestations phares : la foire du livre, les foires franches et le festival de l'élevage.

Quant à l'avenue de Paris, indissociable de la Guierle, les architectes ont là encore des idées différentes, mais avec des traits en commun, par exemple un couloir bus qui pourra être emprunté par les vélos. En revanche, ils ont des approches différentes sur les places de parkings sur  les sens de circulation et l'accès au parking souterrain.

reunion-publique-av-de-paris1Bien évidemment, le dossier fait débat. Hier soir, durant plus d'une heure, Philippe Nauche s'est efforcé de répondre aux interrogations des riverains puis des commerçants. Ces derniers semblent inquiets sur les places de parkings. Le maire précise : "Actuellement, c'est vrai, il existe des places pour les voitures, mais ce sont combien de voitures qui peuvent réellement stationner". Puis il poursuit : "Aujourd'hui, le parking souterrain n'est pratiquement pas utilisé. Nous envisageons s'il le faut de l'ouvrir 24 heures sur 24, de le sécuriser avec des systèmes de caméra. C'est une réflexion que nous menons".

La première tranche de ces travaux qui vont dessiner un nouveau paysage urbain devrait débuter en janvier 2010. Elle portera sur la partie sud de l'avenue de Paris, du carrefour Maréchal Brune jusqu'au bas de la rue Toulzac.

En amont, dès septembre, vont débuter des travaux de réseaux qui s'achèveront avant la foire du livre. Ils se situeront du bas de la rue Toulzac jusqu'au carrefour du Maréchal Brune. Afin de limiter les difficultés de circulation, une partie de ce chantier s'effectuera la nuit.

Enfin le choix du projet sera arrêté à la rentrée par un jury.

projet-a

projet-b

projet-c