Actualités

Des nouveaux locaux pour la santé au travail

  • Publié le 25/06/2009 à 15:20
  • Par Marie Christine MALSOUTE
L'inauguration du nouveau bâtiment d'AIST19 à Malmort rue BessotLe travail c'est la santé, c'est bien connu, alors pour la préserver, l'AIST (Association interprofessionnelle pour la santé du travail), en d'autres termes notre "médecine du travail", s'est dotée d'un nouveau centre, rue Bessot à Malemort.



C'est sous un soleil tenace qu'a été inauguré le centre annexe de Brive Est Malemort en présence de nombreux représentants d'entreprises. Et c'est aussi sous ce même soleil de plomb que l'assemblée a sacrifié à la traditionnelle coupure de ruban par le président d'AIST 19, Georges Cournède, le maire de Malemort Jean-Jacques Pouilladoux, le président de la Communauté d'agglomération Philippe Nauche et le sous-préfet  Francis Soutric. Une cérémonie suivie de l'incontournable visite des lieux, avec en tête comme un air de la célèbre chanson d'Henri Salvador.



L'inauguration du centre  annexe Brive EstLe bâtiment affiche fièrement sa mission sur sa façade orangée: "Santé au travail". A l'intérieur, sur un seul niveau, les locaux sentent encore le flambant neuf. Et un frais climatisé fort agréable en cette après-midi orageuse.



"Le centre de Brive-Est est conçu sur le même principe que son homologue de Brive-Ouest ouvert depuis un an à la Fournade", expliquait son directeur Bernard Mas jouant le guide des lieux. Un couloir central dessert sur un même niveau des bureaux de formation ou de visite médicale ventilés entre cabinet du médecin et secrétariat médical. L'ensemble prend une emprise de 200m2. Mais la plus grande partie de l'activité du centre se fait au sein des entreprises.

Le centre AIST reçoit pour les visites médicales et les formations à la santé du travailA l'arrière du bâtiment, une dalle de béton a déjà été prévue pour accueillir la future extension de 4 bureaux lorsque les locaux situés au 3e étage de l'immeuble consulaire devront fermer et se répartiront sur les deux autres centres brivistes.

Sur l'ensemble du département, l'AIST 19 s'appuie sur une équipe de 53 personnes au service de 6.000 entreprises corréziennes adhérentes ou services administratifs, ce qui représente 55.000 salariés en surveillance. Son objectif est de "faire de la santé au travail un enjeu majeur de la politique des entreprises", a rappelé son président Georges Cournède, "en répondant aux besoins nouveaux et de pus en plus précis des entreprises".