Actualités

Vingt-et-un jeunes des quartiers s’envolent pour Paris

  • Publié le 06/11/2012 à 15:58
  • Par Jennifer BRESSAN


Grâce à un partenariat entre les centres socioculturels de la Ville de Brive, l'Agglo, l'aéroport Brive Vallée de la Dordogne et la compagnie Airlinair, 21 jeunes des Chapélies, de Tujac et de Rivet ont décollé peu après 11h ce matin. Direction la capitale où un programme riche de visites les attend.



Le hall de l'aéroport baignait ce matin dans une effervescence toute particulière. 21 jeunes, âgés de 10 à 13 ans, attendent avec impatience et appréhension l'embarquement. Ils lèvent le nez, tendent l'oreille et analysent tout ce qui les environne et qui, pour la plupart d'entre eux, est une découverte. Beaucoup ont déjà en tête le passage sous "les rayons X", plus banalement appelé le portique de sécurité" !

Comme Anissa, Tijani, Marion, Jenane, Imane, Dounia et Allan, les 14 autres jeunes sur le point de s'envoler fréquentent les accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) des centres socioculturels des Chapélies, de Tujac et de Rivet. "Un travail partenarial entre les trois directeurs des centres sociaux et les trois directeurs des ALSH qui y sont attachés a permis d'aboutir à un projet pédagogique visant à susciter auprès des enfants un esprit d'ouverture, d'éveil et de découverte dans le prolongement du travail réalisé tout au long de l'année dans les centres", explique Camille Lemeunier, maire adjoint en charge des centres socioculturels.

Car ce voyage finement préparé et encadré par 4 animateurs réserve bel et bien son lot de découvertes. En numéro 1 des sites à voir, classement jeté à la volée par un groupe d'enfants: la tour Eiffel. Suivent l'Arc de triomphe, la place Vendôme et manger Mc Do à Paris! Pour ce dernier souhait, on ne saurait dire s'il sera exaucé; pour les autres en revanche, il n'y a aucun doute. Au programme, la découverte de la Cité des sciences et la visite de l'exposition Léonard de Vinci, un tour panoramique permettant de découvrir nombre de sites majeurs. Halte sera faite à 20h aux Champs-Elysées et après le dîner, découverte, pêle-mêle, du Trocadero, de la place de l'Etoile, de la Concorde, etc, et ça continue le mercredi matin avec des déambulations rue de Rivoli, vue du Louvre et balades aux Tuileries.

Les 7 enfants choisis dans chacun des trois centres ont dû faire preuve d'investissement et d'assiduité lors des travaux et actions préparatoires au voyage pour mériter leur place dans l'aventure. Compte a aussi été tenu des enfants qui n'avaient jamais pris l'avion ou vu Paris. Une sacrée opportunité pour les jeunes, une chance offerte aux parents qui n'ont pas eu à débourser pour ce séjour plus que le coût habituel de deux journées avec repas en centre soit des tarifs allant, en fonction des revenus, de 2,40 euros à 9,74 euros.

Avant d'embarquer, les enfants ont offert, à l'initiative de l'élue, un grand merci suivi d'un tonnerre d'applaudissements en direction des partenaires. "Grâce à leur soutien financier et logistique, nous pouvons réaliser le rêve d'Icare et permettre aux enfants de s'envoler vers de nouveaux horizons." Un geste salué par Jean-Louis Nesti, le président de l'aéroport. "Dès que nous avons ouvert cette infrastructure, nous avons eu cette idée. Voir partir des enfants qui, pour la plupart, n'ont jamais pris l'avion ou vu Paris me rappelle mon premier souvenir de voyage, en train à vapeur, jusqu'à l'île d'Oléron."

A leur retour, les enfants pourront faire partager à leurs camarades et aux partenaires leur aventure grâce à un reportage photo qu'ils auront réalisé. De quoi donner des envies d'ailleurs aux enfants restés au sol qui auront peut-être l'occasion de partir l'an prochain, si jamais cette opération devait être renouvelée.