Actualités

Le soleil s'invite au Carnaval

  • Publié le 13/02/2013 à 16:53
  • Par Marie Christine MALSOUTE


Invité de dernière minute: le soleil a réchauffé le traditionnel défilé et si pluie il y a eu, ce fut uniquement de confettis. Les douze chars du Carnaval de Malemort ont fait leur tour dans les rues de Brive pour la plus grande joie des petits et des grands qui se sont massés sur le parcours. Seconde chance dimanche après-midi pour admirer tous les personnages en fleurs, cette fois à Malemort.

Cet article a été réalisé avec nos stagiaires Marie, Anabelle, Victoire et Clément.



Côté garçons, c'est Spiderman qui l'emportait sans conteste au palmarès des déguisements. Suivi de près par Batman. Côté filles, la palme allait aux Princesses, avec diadème incontournable, et aux Gitanes. Il y avait aussi beaucoup de Maya l'abeille de toutes formes et de tous âges. Malgré le froid, les chars étaient attendus avec impatience par les plus jeunes. Les bénévoles avaient invoqué à la fête les héros des bandes dessinées: Mickey et Minnie,  le Marsupilami, Astérix et Obélix, Corneil et Bernie... Des noms scandés au passage par les enfants du centre de loisirs Raoul Dautry, heureux comme tout de voir le Carnaval. "Les princesses", ont-ils hurlé avec imagination devant le dernier char de la Reine et de ses dauphines.

Le défilé a fait le tour de la collégiale et de ses nouveaux aménagements, avant de s'arrêter pour respecter "l'arrêt buffet". La tradition veut que le comité du Carnaval offre les crêpes à la mairie de Brive. "Nous sommes fiers de contribuer à mettre de la joie dans les cœurs, de voir les visages s'éclairer", a déclaré le maire de la commune libre de Malemort. "Les tracas et les soucis de la vie s'envolent avec les sourires." Jean-Jacques Pouilladoux, le vrai maire de Malemort, s'est amusé "des batailles de confettis mémorables" dont il a fait l'enjeu, tout en remerciant les bénévoles sans qui cet événement n'aurait pas lieu d'année en année. La première adjointe de Brive Patricia Bordas est restée dans le registre de la plaisanterie en s'extasiant sur "les 5.000 sacs de confettis remplis manuellement et que nos agents de la propreté maudissent gentiment le lendemain de votre passage". Rires dans la salle avant de partager crêpes et cidre doux. Et "Vive le Carnaval" comme a conclu le maire temporaire.