Actualités

Un Agenda 21 mis en scène

  • Publié le 05/04/2013 à 09:30
  • Par Marie Christine MALSOUTE


Voilà deux ans que l'Agglo de Brive a lancé son Agenda 21. Mais qu'en est-il aujourd'hui des 98 actions proposées? C'est sous la forme d'un spectacle interactif que l'Agglo a eu l'idée originale de restituer un premier bilan, pile dans la semaine du développement durable. Des sketchs pleins d'humour pour inciter au dialogue et aller encore plus loin.





Il n'était pas nombreux hier soir, dans l'auditorium Francis Poulenc, à s'être déplacé pour l'Agenda 21. Même si le sujet est d'importance, il n'en reste pas moins souvent abscons pour le commun des mortels. C'est bien tout le talent de la compagnie Du grenier au jardin que d'avoir su mettre les sujets en scène et les synthétiser avec beaucoup de décalage et d'humour, n'hésitant pas dès le premier sketch à déclamer en vers internet et le haut débit à la mode des Fourberies de Scapin. Le choc entre la langue châtiée de Molière et les raccourcis de nos mails actuels. Les acteurs ont traité avec autant de malice les transports urbains et leur mise en accessibilité, les économies d'énergie, l'innovation ou les bacs de déchets et les PSG, "Pollueurs sans gène". La forme ludique a incité les interventions du public.

"Cette démarche rejoint une forme très ancienne de la démocratie qui passait par le théâtre. Nous avons voulu ainsi rappeler ce qui est fondamental dans l'Agenda 21: la démocratie participative", a expliqué la vice-présidente de l'Agglo Patricia Broussolle. "Sur les 98 actions mises en place en concertation, 38 ont été réalisées, 35 sont en cours, 12 n'ont pas encore débuté et 3 ont été abandonnées car elles faisaient doublon avec d'autres." La soirée a permis ainsi de dérouler l'Agenda 21, "le fil rouge des actions que nous essayons de mener en cohérence", a défini le président de l'Agglo Philippe Nauche.

Le public a eu la primeur de l'avancée sur certains dossiers. Par exemple, en matière de haut débit: "La partie Nord de Brive, de Fadat jusqu'à Cana, sera la première équipée. Nous avons fini par trouver un accord avec Orange, l'opérateur à qui a été attribué le secteur de Brive", a annoncé le député-maire au sortir d'une réunion qui s'était tenue dans l'après-midi. "Les travaux devraient démarrer fin 2013-début 2014 et s'étaler jusqu'en juin 2014. Maintenant, nous allons négocier la partie Sud. Internet est aujourd'hui un besoin de base pour 80% de la population et nous voulons un phasage des opérations qui prenne en compte également les zones les moins habitées."

Côté transports, Jean-Claude Farges a annoncé que Libéo aller ouvrir en septembre une ligne sur Ussac. Le président de l'Agglo a également présenté en détail le projet de CVA, de Centre de valorisation des agro-ressources en construction sur la zone Laroche qui alliera recherche fondamentale, appliqué et services aux entreprises. Une opportunité aussi, pour Patricia Broussolle, de "redévelopper des activités agricoles dans le bassin, de mettre en place des circuits courts en garantissant des débouchés". Bref, l'Agenda 21 est plus que jamais en marche.