Actualités

Vos sorties de la semaine

  • Publié le 27/05/2013 à 06:30
  • Par Marie Christine MALSOUTE

LUNDI 27 MAI




  • Opéra. La Donna del lago à 20h15 à Brive au cinéma CGR. En direct du Royal opera house de Londres. L'œuvre de Gioachino Rossini, la Dame du lac opéra en 2 actes, mise en scène par John Fulljames. Écosse, 1530. Archibald Douglas, comte d'Angus, ancien précepteur du roi, a été injustement banni. Il a dû s'enfuir avec sa fille Ellen dans les montagnes. Là, il a trouvé la protection de Roderick Dhu, le chef des rebelles, à qui il a offert la main d'Ellen en guise de reconnaissance. Durée: 2 heure 55. Tarifs: 18 et 14 euros. Infos au 0892.688.588 et sur cgrcinemas.fr/brive.




  • Projection. César doit mourir à 21h à Brive au cinéma Rex. Pour clôturer le Prix Jean Renoir des lycéens 2013, une projection du film lauréat des frères Taviani est organisée. Lors de cette séance, quelques élèves de la classe de 1ère bac pro CA-TCI du lycée professionnel Cabanis viendront parler de leur participation à ce prix et débattre avec les spectateurs. Le trophée réalisé par les élèves sera remis aux responsables du Rex pour être exposé dans le cinéma. Tarifs: 6,50 euros. Infos au 05.55.23.29.01 et sur cinemarex.org.



************


MARDI 28 MAI




  • Rencontre avec Marc Pautrel à 18h15 à Brive à la médiathèque. En résidence d’écriture à Brive jusqu’à mi-juillet, cet auteur est l’invité des Saisons du livre pour une série de rencontres. Marc Pautrel est l’auteur de trois romans parus dans la collection L’infini chez Gallimard; le dernier, Polaire, est paru en janvier 2013. Ce roman, dont une partie se déroule au cœur de la Dordogne, raconte avec subtilité l’histoire d’un homme amoureux d’une femme bi-polaire et l’évolution de cette relation. Tout au long de sa résidence d’écriture, Marc Pautrel travaille sur son prochain livre, une biographie romancée du cinéaste Yasujiro Ozu, l’un des plus grands auteurs du cinéma japonais décédé en 1963. Pendant son séjour à Brive, la Ville propose plusieurs rendez-vous avec l’écrivain. Cette première rencontre publique porte sur l’univers de Marc Pautrel, sur son travail d’écriture, mais aussi sur son rapport avec internet et l’écriture sur les blogs. La veille, il aura rencontré des élèves en classe de seconde au lycée Cabanis pour partager sa passion des auteurs classiques. Entrée gratuite. Infos au 05.55.18.18.45.



  • Danse en mai. Que ma joie demeureà 20h30 à Brive au théâtre municipal. Si le corps du danseur était un instrument de musique... Si la Compagnie fêtes galantes devenait un orchestre chorégraphique... Un spectacle de danse baroque, imaginé par la chorégraphe Béatrice Massin sur les concertos brandebourgeois de Bach. Un sol rouge, éclatant, conçu pour devenir sous les pieds des danseurs un instrument de musique laissant sonner les glissés, les tombés, les frottés spécifiques à la danse baroque.Des costumes sobres permettant de lire les corps. Une architecture chorégraphique dans la quelle se glisse la musique de Bach. Durée: 1 heure. Tarifs: 18 à 4 euros. A noter la veille, lundi 27 mai, de 18h à 20h, un atelier découverte de la danse baroque avec Béatrice Massin (10 et 5 euros pour ceux munis d'un billet du spectacle; 20 et 10 euros sans). Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.


 à 19h30 à Brive à la médiathèque municipale. [dukcne] qui se prononce "d'où qu'on est" est un conte poétique de Thomas Suel. Une performance orale et une histoire, celle de la rencontre au bord des routes de trois égarés contemporains: Jess, un adolescent sans boussole, Denise, une vieille dame qui perd la tête, et Halim, un migrant. Les textes sont très variés, le langage est parfois poussé aux frontières de la musique. C’est un voyage au cœur des beautés et des laideurs de notre temps. Tout public à partir de 15 ans. Dans le cadre du festival Coquelicontes qui se déroule jusqu'au 2 juin. Entrée libre. Infos au 05.55.18.81.14.




  • Danse en mai. Le Sacre du printemps à 20h30 à Malemort au Majestic. Musique d’Igor Stravinsky. Création scénique de Roger Bernat (Catalogne) à partir de la chorégraphie de Pina Bausch. Un spectacle participatif. "Plus que le terme de participatif, je préfère celui d'immersif", assure Roger Bernat. "Dans mes spectacles, chacun a le choix, participer ou se mettre à l’écart, suivre les règles ou pas. C’est un véritable tour de force d’inventer un jeu et de voir comment chacun l’utilise, se l’approprie. Cet aspect immersif permet de créer une communauté fictionnelle, de questionner le collectif en tissant des liens qui dépassent la sphère des relations privées." On remet au public des écouteurs sans fil, on l'invite à entrer dans la salle... C'est ensuite à eux d'entrer dans la danse, d'interpréter ­selon les consignes données en direct la chorégraphie de Bausch. A partir de 14 ans. Durée: environ 50 min. Tarifs: 12 euros, en réduit 8 et 4 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com. Egalement jeudi 30 mai à 20h30 au Majestic.



************


JEUDI 30 MAI




  • Concert sur le pouce. Soul, jazz, funk de 12h30 à 13h15 à Brive en plein air dans le centre-ville (en cas de pluie, repli en salle d’honneur de la mairie). Avec le groupe Cosmopolitan: Mariamielle Lamagat (chant), Florent Lapeyre (piano, guitare et chant), Lilian Foussat (batterie) et Jocelyn Perrouault (basse).. Ces concerts sont proposés par la Ville dans le cadre de la politique des temps, en collaboration avec l’ensemble instrumental de Brive. Le temps d’une pause musicale à l’heure du déjeuner. D’ailleurs vous pouvez apporter votre en cas. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.15.16. Prochain concert sur le pouce jeudi 13 juin Des clarinettes et des cordes en salle d'honneur de la mairie.





  • Danse en mai. Le Sacre du printemps à 20h30 à Malemort au Majestic. Musique d’Igor Stravinsky. Création scénique de Roger Bernat (Catalogne) à partir de la chorégraphie de Pina Bausch. Un spectacle participatif. "Plus que le terme de participatif, je préfère celui d'immersif", assure Roger Bernat. "Dans mes spectacles, chacun a le choix, participer ou se mettre à l’écart, suivre les règles ou pas. C’est un véritable tour de force d’inventer un jeu et de voir comment chacun l’utilise, se l’approprie. Cet aspect immersif permet de créer une communauté fictionnelle, de questionner le collectif en tissant des liens qui dépassent la sphère des relations privées." On remet au public des écouteurs sans fil, on l'invite à entrer dans la salle... C'est ensuite à eux d'entrer dans la danse, d'interpréter ­selon les consignes données en direct la chorégraphie de Bausch. A partir de 14 ans. Durée: environ 50 min. Tarifs: 12 euros, en réduit 8 et 4 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.





  • Théâtre. Histoires de famille à 20h30 à Brive à l'auditorium Francis Poulenc. Histoire de famille est un spectacle adulte. Textes de Pierre Notte et Florian Zeller. C'est le premier spectacle de cette semaine théâtrale, jusqu'au 2 juin, pendant laquelle les élèves du conservatoire présentent leur travail Anoter que ce spectacle sera redonné dimanche 2 juin à 17h à l'auditorium. A voir également le lendemain Le songe d'une nuit d'été et Peer Gynt. Entrée libre. Infos au conservatoire au 05.55.18.17.89.





  • Comédie. Les Vilaines à 21h à Saint-Mexant à L'atelier des artistes. Une comédie de Jérome Paquatte et J.M. Magnoni. Avec Floriane Muller et Jerome Paquatte. Les femmes sont manipulatrices, vaniteuses, égoïstes, vénales, envieuses, versatiles, menteuses, jalouses, matérialistes, celles-là sont pires! Pamela, charmante démonstratrice d’objets coquins et arnaqueuse de grand chemin, débarque chez Josette, éleveuse de canard un peu bourrue. Appâtée par les grosses économies de la fermière, la citadine va déployer tous ses appâts pour l’apprivoiser : copinage intéressé, anecdotes coquines, confessions intimes, déballage  d’ustensiles et relooking de l’extrême. Mais des coupures de courant perturbent la soirée, des informations relayées par la radio glacent l’ambiance et un souffle étrange murmure dans les branchages... notre fermière est-elle si dupe? Durée: environ 1 heure. Tarifs: 15 et 13 euros (réservation en ligne). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Egalement vendredi 31 mai et samedi 1er juin.


************


VENDREDI 31 MAI





  • Danse en mai. Le Sacre du printemps à 20h30 à Brive au théâtre municipal. Avec le Centre national chorégraphique de Grenoble. Triple hommage à Igor Stravinsky en forme de pirouette signé Jean-Claude Gallotta: un Sacre du printemps tout feu tout flamme, précédé de deux courtes pièces,Tumulte et Pour IgorLe Sacre du printemps s’est imposé comme le second volet du diptyque commencé avec l’hommage à Gainsbourg: mêmes danseurs, même lumière sélénienne, mêmes énergies venues directement de la musique. Jean-Claude Gallotta a choisi de travailler sur la première version de l’œuvre, qu’il considère comme une des meilleures, rude, sans affèteries, sans brillance décorative, dirigée et enregistrée par Igor Stravinsky lui-même. Parce que le Sacre est sans nul doute une des matrices par lesquelles il a trouvé l’élan nécessaire pour inventer son itinéraire chorégraphique. Le Sacre est une "cérémonie païenne" selon le compositeur. Pas d’anecdote, pas d’intrigue. Jean-Claude Gallotta ajoute  "pas d’élue, ou du moins pas d’élue unique, glorifiée puis sacrifiée". Le spectacle commence par un cri avant le Tumulte des corps. Significativement vêtus des costumes qu'ils porteront pendant les temps forts du Sacre, les danseurs, déjà investis de la même énergie, saturent l'espace de traversées fulgurantes. Durée: 1 heure 20. Tarifs: 18 euros, en réduit 8 et 4 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.





  • ComédieLes Vilaines à 21h à Saint-Mexant à L'atelier des artistes. Une comédie de Jérome Paquatte et J.M. Magnoni. Avec Floriane Muller et Jerome Paquatte. Les femmes sont manipulatrices, vaniteuses, égoïstes, vénales, envieuses, versatiles, menteuses, jalouses, matérialistes, celles-là sont pires! Pamela, charmante démonstratrice d’objets coquins et arnaqueuse de grand chemin, débarque chez Josette, éleveuse de canard un peu bourrue. Appâtée par les grosses économies de la fermière, la citadine va déployer tous ses appâts pour l’apprivoiser : copinage intéressé, anecdotes coquines, confessions intimes, déballage  d’ustensiles et relooking de l’extrême. Mais des coupures de courant perturbent la soirée, des informations relayées par la radio glacent l’ambiance et un souffle étrange murmure dans les branchages... notre fermière est-elle si dupe? Durée: environ 1 heure. Tarifs: 15 et 13 euros (réservation en ligne). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Egalement samedi 1er juin.





  • Concert. Arielle Dombasle. Diva latina à 21h à Sarlat au centre culturel. Un timbre unique, une voix d’or, diront d’elle tous ses maîtres de musique. Une voix qui émeut, qui bouleverse dans les oratorios, les cantates, les arias et le bel canto. Sous les boucles platine d’Arielle Dombasle brûle une "diva latina". Elevée au Mexique, l’actrice cantatrice, muse et modèle, n’a jamais oublié ses racines latines. Entourée de ses musiciens et danseurs, Arielle Dombasle présente un concert unique, durant lequel l’exquise vénus blonde, habillée par Jean-Paul Gaultier, interprétera swings endiablés, romances latinos, standards hollywoodiens et grands airs classiques qui font d’elle la plus glamoureuse et populaire diva du music-hall français. Durée: 1 heure 30 sans entracte. Tarifs de 35 et 25 euros. Placement assis numéroté. Infos au 05.53.31.09.49 et sur sarlat.fr.



************

SAMEDI 1er JUIN




  • Semaine théâtrale à 14h, 15h et 16h30 à Brive à l'auditorium Francis Poulenc. Trois représentations dans le cadre de cette semaine théâtrale, jusqu'au 2 juin, pendant laquelle les élèves du conservatoire présentent leur travail. A 14h, Des hommes et des bêtes, création de marionnettes, à 15h Dialogues et autres sketches et à 16h30 C'est mieux chez les voisins.  Entrée libre. Infos au conservatoire au 05.55.18.17.89.



  • Conférence. Le procès de Bordeaux en 1953, le deuxième drame d'Oradour à 15h à Tulle à la médiathèque Eric Rohmer. Le procès qui se tient à Bordeaux en 1953 a pour mission de rendre justice pour le crime de guerre d'Oradour-sur-Glane. L'absence des responsables du massacre et la présence de nombreux Français sur les bancs des accusés créent un climat pesant. La recherche de la vérité laisse progressivement place dans la presse à un affrontement mémoriel entre l'Alsace et le Limousin. Les députés imposent une fin législative, à savoir l'amnistie pour les incorporés de force alsaciens dans la SS, alors que la justice les avait condamnés. Depuis cette "deuxième mort" d'Oradour, les incompréhensions demeurent. Une conférence proposée par le pôle Musées et les archives municipales, animée par Guillaume Javerliat, maître en histoire. Infos au 05.55.21.73.02 ou au 05.55.26.91.05.



  • Soirée anniversaire à partir de 19h à Brive au bar Le Dix neuf cent, 14 bd Puyblanc. Infos au 05.55.74.18.64.




  • Cyclonuit à 20h à Brive, départ de la place Charles de Gaulle (collégiale). Une visite proposée par l'association BVC, Brive ville cyclable, dans le cadre de la Fête du vélo qui se déroulera le lendemain matin de 9h à 13h30 place Winston Churchill. Cette Briv'Cyclonuit est une visite historique de la ville à vélo, accompagnée par deux étudiants en BTS tourisme du Lycée Bahuet, à la découverte du patrimoine bâti à la charnière entre les 19 et 20e siècles. Plus d'infos sur brivevillecyclable.org.





  • Concert de l'Alauzeta à 21h au Théâtre de Brive. L'orchestre symphonique des jeunes du pays de Brive donne son concert annuel. Au programme: des pièces classiques de Mozart, Haendel..., des musiques de film comme Star wars, des extraits de comédies musicales comme Les Misérables ou d'opérettes. Un concert qui permet d'apprécier le registre de cet orchestre de jeunes chaleureux et passionnés, généreux et talentueux, sous la baguette de Thierry Stallano. Depuis 1986, l’Alauzeta, l’un des rares orchestres associatifs français, a accueilli et formé des centaines de jeunes musiciens. Certains parmi eux ont choisi la voie professionnelle, mais tous gardent de cette expérience unique le goût de l’amitié et des aventures partagées. Aujourd’hui, l’orchestre est composé d’une trentaine de jeunes musiciens de 12 à 25 ans, originaires de Brive et de sa région. Tout au long de l’année, ils sont encadrés par des instructeurs professionnels. Pour ce concert, l’orchestre est accompagné par EOL (Ensemble orchestral du Lauragais), orchestre partenaire et ami. Ce sont ainsi plus de 60 musiciens qui offrent au public briviste ce concert. Réservation des places à 2 euros auprès du conservatoire de Brive, rue du docteur Massénat, les mercredis et samedis.



  • Théâtre. L'extraordinaire et prodigieuse démonstration d'Elixir miracle de la Familia Truffa à 21h30 à Brive au Théâtre de la Grange. Pour la fête de quartier de Rivet, le Théâtre accueille la compagnie Les arracheurs de dents pour un spectacle de rue. Ce duo reprend la thématique bien connue des vendeurs de balivernes. La Familia Truffa propose une grande farce où il est surtout question de rire. Franco et Amanda sont forains depuis trop longtemps. Après dix ans de vente de couteaux et autres gadgets qui ne rapportent rien, ils tentent le coup du siècle : l’arnaque médicale à l’ancienne! Dans une démonstration époustouflante où le grand guignol rencontre le burlesque, ils sont prêts à transpirer des litres pour nous faire respirer le doux parfum d’antan... Durée 40 minutes. Accès libre. Infos au 05.55.86.97.99.



  • ComédieLes Vilaines à 21h à Saint-Mexant à L'atelier des artistes. Une comédie de Jérome Paquatte et J.M. Magnoni. Avec Floriane Muller et Jerome Paquatte. Les femmes sont manipulatrices, vaniteuses, égoïstes, vénales, envieuses, versatiles, menteuses, jalouses, matérialistes, celles-là sont pires! Pamela, charmante démonstratrice d’objets coquins et arnaqueuse de grand chemin, débarque chez Josette, éleveuse de canard un peu bourrue. Appâtée par les grosses économies de la fermière, la citadine va déployer tous ses appâts pour l’apprivoiser : copinage intéressé, anecdotes coquines, confessions intimes, déballage  d’ustensiles et relooking de l’extrême. Mais des coupures de courant perturbent la soirée, des informations relayées par la radio glacent l’ambiance et un souffle étrange murmure dans les branchages... notre fermière est-elle si dupe? Durée: environ 1 heure. Tarifs: 15 et 13 euros (réservation en ligne). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr.



************


DIMANCHE 2 JUIN





  • Fête du vélo de 9h à 13h30 à Brive, place Winston Churchill. Une manifestation nationale relayée sur place par l'association BVC, Brive ville cyclable. Plusieurs animations sont proposées: bourse aux vélos, gimkhana pour enfants, balade festive, pique-nique (sorti du sac). La veille, le samedi 1er juin, ne manquez pas une nouvelle Briv'Cyclonuit, visite historique de la ville à vélo, accompagnée par deux étudiants en BTS tourisme du Lycée Bahuet, à la découverte du patrimoine bâti à la charnière entre les 19 et 20e siècles. Rendez-vous place Charles de Gaulle (collégiale) pour un départ à 20h.



  • Semaine théâtrale à 15h30 et 17h à Brive à l'auditorium Francis Poulenc. Deux dernières représentations dans le cadre de cette semaine théâtrale qui s'achève ce dimanche et qui a permis aux élèves du conservatoire de présenter leur travail. A 15h30, Musicals! avec la toute nouvelle classe de comédie musicale et à 17h Histoires de famille (spectacle adulte).  Entrée libre. Infos au conservatoire au 05.55.18.17.89.




  • Cinéma. La grande Boucle à 18h à Brive au cinéma CGR. Le film de Laurent Tuel avec Clovis Cornillac et Elodie Bouchez en avant-première. François est un passionné du Tour de France. Licencié par son patron et quitté par sa femme, il part faire la Grande Boucle avec un jour d’avance sur les pros. D’abord seul, il est vite rejoint par d’autres, inspirés par son défi. Les obstacles sont nombreux mais la rumeur de son exploit se répand. Les médias s’enflamment, les passants l’acclament, le Maillot jaune du Tour enrage. François doit être stoppé. Durée 1 heure 38. Tarif: 5,80 euros. Infos au 0892.688.588 et sur cgrcinemas.fr/brive.



iframe http://www.youtube.com/embed/33owdmPLhRM?rel=0 640 360]


************


LES EXPOS A VOIR





  • Alain Carrier s'affiche  à Brive au centre Edmond Michelet. De profession affichiste, Alain Carrier, né en 1924 à Sarlat, est l'un des créateurs publicitaires les plus prolifiques de son époque. Cet élève de Paul Colin, à la jeunesse résistante, a également mis son talent au service de causes humanitaires et de la défense des droits de l’homme. L’exposition, réalisée par l’association des Amis d’Alain Carrier, montre toutes les facettes du travail d’affichiste d’Alain Carrier, en mettant au premier plan ses affiches engagées, qui entrent en résonance avec les collections et les thématiques du musée Edmond-Michelet. Entrée libre. Ouvert du lundi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08. Jusqu'au 22 juin.







  • La Couleur du Son à Brive à la chapelle Saint-Libéral. A partir des collections du FRAC, les élèves de l'option histoire des arts du lycée d'Arsonval ont élaboré une sélection d'œuvres autour du thème Son et Vision. Ils sont chargés de mettre en lumière un ensemble d’œuvres sonores ou évocatrices du son de huit artistes. Les élèves expliqueront eux-mêmes les œuvres présentées lors de visites guidées. Les visites de l’exposition guidées par les élèves auront lieu les jeudis 23 et 6 juin et samedi 1er juin de 10h à 12h, vendredis 24 et 31 mai de 16h à 18h, samedis 25 mai et 8 juin de 14h à 16h et mercredi 29 mai de 13h30 à 15h30. Ouvert du mardi au samedi de 10h à 18h et dimanche de 15h à 18h. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.79. Jusqu'au 23 juin. Vous pouvez également consulter notre article La couleur du son.






  • Sire pourrois je oublier ma bêche? à Brive au musée Labenche, dans la salle d'exposition temporaire. L'histoire des jardins du Moyen-Age à notre époque et de leur diversité avec les exemples contemporains: jardins partagés, familiaux ou d'insertion, soutenus par la mairie de Brive. L’origine cette exposition est le fruit d’une demande de participation de RécréaSciences au quadri-centenaire de la naissance de Le Nôtre. Le musé a voulu aborder bien au-delà des jardins "à la française" pour aborder les innovations qui en découlent.  mais de traiter des innovations mises en œuvre par le Nôtre. Ouvert tous les jours sauf mardi de 10h à 12h et de 13h30 à 18h30. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.79. Jusqu'au 25 juin.



  • La Guierle autrefois à travers les cartes postales à Brive au centre Raoul Dautry. Une nouvelle exposition qui débute ce lundi 27 mai et réalisée par Jean-Paul Cueille et Michel Vaujour. Retour dans le passé avec cette exposition qui évoque les vues générales, allées et promenades, l'avenue de Paris, les foires et marchés, l'ancien kiosque à musique, le théâtre municipal et le château d'eau, le marché de bric à brac (inédit !), l'ancienne halle couverte,  les Arcades de la Guierle, la statue du Maréchal Brune... Entrée libre. Jusqu'au 21 juin. Infos au 05.55.23.02.78.



  • Carnets de guerre de Rob Roy, 1939-1944 à Tulle au Musée des armes. Robert de la Rivière, alias Rob Roy, est un peintre aquarelliste très connu dans le domaine des courses automobiles. Ses dessins et récits racontent sa vie au quotidien depuis sa mobilisation en 1939 jusqu’à sa captivité en Autriche, sa passion pour les sports et les bolides mécaniques en filigrane. Ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 13h et de 14h à 18h30. Entrée libre. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu'au 30 juillet.






  • En territoire élémentaire à Tulle à la galerie Le Point G, place Mgr Berteaud. Une exposition du peintre et sculpteur Sébastien Baroukh dont vous avez déjà pu apprécier le travail à Brive aux Trois Epis et à la chapelle de la Providence. Amoureux du brut, de l’énergie basique des couleurs et des formes primitives, Sébastien Baroukh travaille depuis une vingtaine d’années les matières et leurs interactions. Il utilise l’huile sur des toiles grand format mais aussi une combinaison d’éléments naturels ainsi que des rebuts glanés où le temps a imprimé sa marque pour réaliser des sculptures, des œuvres en haut-relief et des installations. En recherche constante d’intensité, d’impact, d’alchimie vaudou, Sébastien Baroukh s’efforce d’établir des correspondances entre arts premiers et art contemporain au sein d’un univers onirique. Infos au 05.44.40.97.37 et sur lacourdesarts.org. Jusqu'au 31 mai.





  • Gaston Vuillier, territoires revisités au musée du cloître de Tulle, premier étage. Gaston Vuillier est un artiste majeur du territoire de la Corrèze dont le musée du Cloître possède un ensemble de dessins illustrant les croyances et coutumes populaires du monde paysan. Né à Perpignan en 1845 et décédé à Gimel en 1915, cet artiste dessinateur, voyageur et ethnographe, a travaillé pour les grandes revues illustrées du 19e siècle, en particulier Le Tour du monde. A partir de 1892, il trouve son port d'attache en Limousin, à Gimel. Fasciné par la beauté des paysages de ce lieu, il lutta farouchement en faveur de la sauvegarde et de la protection du site des cascades. Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 10h à 13h et de 14h à 18h30. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’en septembre 2013.




  • Bijoux des toits du monde, de la Chine au Caucase à Sarran au musée Jacques Chirac. Collection Ghysels. L’exposition raconte les espaces immenses de la Chine au Caucase. Près de deux cents bijoux d’une collection privée conduisent les visiteurs sur les sentiers de la route de la Soie, en passant par la Mongolie, le Tibet, le Bhoutan, le Népal, l’Inde du Nord, l’Afghanistan, le Pakistan et l’Asie centrale. Qu’ils soient en ambre, en turquoise, en corail, en or ou en argent, incrustés de pierreries ou enrichis de plumes, ces joyaux de qualité exceptionnelle révèlent des peuples, des civilisations et des cultures dont la mémoire disparaît. Ils nous parlent aussi de la passion, de la persévérance qui ont conduit des collectionneurs sur tous les continents à la recherche d’ornements dont les critères premiers étaient la beauté et la qualité. Séduits par la richesse de l’imaginaire et des traditions ancestrales de ces populations, ils n’ont eu de cesse de rassembler des parures-témoins de mondes en perdition. Un très beau voyage en perspective. Ouvert tous les jours de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Tarifs: 4 à 2,50 euros. Infos au 05.55.21.77.77 et sur le site museepresidentjchirac.fr. Jusqu'au 5 janvier 2014.




  • Op art. Victor Vasarely à Sarran au musée Jacques Chirac. Les œuvres présentées sont issues d'un portfolio imprimé en trente exemplaires par les éditions Esselier en 1969. Il a été offert à Jacques Chirac, alors premier ministre, lors de l'inauguration de la fondation Vasarely à Aix-en-Provence. Les œuvres illustrent le Discours sur la Méthode pour bien conduire sa raison et chercher la vérité dans les sciences du philosophe Descartes. Projection d'un documentaire sur Victor Vasarely et l'art optique à l'auditorium du musée. Ouvert tous les jours de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Tarifs: 4 à 2,50 euros. Infos au 05.55.21.77.77 et sur le site museepresidentjchirac.fr. Jusqu'au 31 mai 2013.



  • Avoir l'œil sur la nature aux Jardins de Colette. Exposition dans les jardins de la photographe Véronique Daly. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 12h30 et de 14h à 18h30. Entrée du parc floral: 6 à 2 euros. Infos au 05.55.86.75.35 et sur lesjardinsdecolette.com. Jusqu'au 30 juin.