Actualités

Une pépinière agro-alimentaire

  • Publié le 20/06/2013 à 15:05
  • Par Patrick MENEYROL


Le programme est dense ce soir pour la réunion du conseil communautaire. De l'économie avec la mise ne place d'outils pour aider au développement des territoires. Un regard positif sur l'avenir qui passe aussi par une amélioration des transports pour désenclaver l'agglo et l'ouvrir sur l'extérieur.

Au chapitre économique, le conseil devra se prononcer notamment sur la création de la SPL, la Société publique locale de Brive et de son agglomération. C'est outil est dédié à la réalisation de projets structurants pour le développement du territoire. Régie par le code du commerce, mais n'ayant que des actionnaires publics, cette SPL permet notamment de lancer des missions sans engager de procédure de mise en concurrence, ce qui facilite grandement les choses et permet à la collectivité de garder la main sur des décisions stratégiques tout en maintenant un partenariat avec ses interlocuteurs. De quoi faire les choses avec intelligence et permettre ainsi à l'Agglo de diriger les dossiers qui sont essentiels à son développement, entre autre le nouveau quartier Brune ou Brive Laroche.

Le développement, c'est aussi, ce soir, le vote prévu sur une subvention à Territoires 19 pour la construction d'une pépinière agro-alimentaire. Il sera demandé au conseil de permettre la construction d'un pôle agro-alimentaire de 680m2 destinés à compléter l'offre actuelle de la zone de la Nau sur la commune de Saint Viance, qui est aujourd'hui entièrement occupée. Ce nouveau bâtiment devrait permettre à 6 porteurs de projet, déjà répertoriés, de s'installer et de développer leur activité.

En matière de transports, développement indispensable également, c'est l'arrêt ferroviaire de Malemort qui avance. Désormais, le site est retenu, ce sera celui du stade. L'Agglo devrait voter le lancement de différentes études concernant cette halte ferroviaire, une pour l'intégration des horaires voyageurs dans la grille horaire de la liaison Brive-Tulle, l'autre sera une étude d'impact. Il faut savoir en effet que 17.000 trajets sont quotidiens entre les 2 villes et que cet arrêt devrait intéresser un grand nombre de personnes. Au chapitre train toujours, l'Agglo devrait ce soir donner son soutien et émettre un avis favorable au projet de liaison TGV entre Limoges et Poitiers. Elle a éjà débloqué 375.000 euros pour réaliser des études permettant à Brive d'être reliée à "grande vitesse" au nord et au sud. Un souhait qui n'empêche pas de continuer en attendant, et c'est également un souhait de la présidence de l'Agglo, d'investir et de moderniser la ligne POLT actuelle, en attendant les 15, 20, ou 25 ans nécessaires à la réalisation de la liaison TGV.