Actualités

Mondiaux aviron : les Australiens seront les premiers arrivés

  • Publié le 08/07/2009 à 15:37
  • Par Jean René LAVERGNE
Dans un mois, jour pour jour, sur le lac du Causse se disputeront les finales de ces mondiaux juniors à l'aviron. A dix jours de la clôture des inscriptions, 49 pays ont annoncé leur participation à cette compétition. Une dizaine d'autres nations devrait s'engager avant la date limite, ce qui laisse augurer une compétition d'une ampleur inédite avec la présence de plus de 900 rameurs.Le compte à rebours est enclenché. Ces mondiaux juniors à l'aviron ne sont plus qu'une affaire de quelques semaines. Les compétitions vont débuter le 5 août, mais les premières équipes sont attendues dans quinze jours. La délégation australienne sera la première à s'installer sur la base nautique, elle doit arriver le 28 juillet. Dans les jours qui suivront ce sera la grande déferlante avec des athlètes venus d'horizons lointains, la notion de championnat du monde prendra alors toute sa mesure. ''On devrait atteindre les 60 nations et l'ensemble des continents sera représenté. La base nautique va se transformer en un kaléidoscope de cultures", dit avec entrain un organisateur.

Ces championnats du monde s'annoncent comme un rendez-vous sans frontière. La carte jeune, un atout maître pour s'enrichir des différences. Cette compétition mondiale sera probablement vécue comme une profonde respiration pour certains athlètes vivants dans des pays en guerre ou à la stabilité fragile. Les Iraniens seront là , les Irakiens, les Afghans pour ne citer qu'eux.

Ces mondiaux s'annoncent d'ores et déjà comme un rassemblement universel, comme seul le sport arrive encore à en générer. A la base nautique du lac du Causse, c'est un peu la veillée d'armes avant le grand rush. Plus de 100 bénévoles vont se mobiliser aux cotés du comité d'organisation pour permettre à ce millier d'invités d'honneur d'être pour toute la durée du séjour dans les meilleurs dispositions.

La tâche des organisateurs est immense, mais elle est exaltante: ces championnats du monde doivent être aussi une vitrine de cette terre d'accueil.