Un projet pour Brive #2

JANVIER 2021

L’année 2020 a éprouvé, sur bien des aspects, notre capacité de résistance et de réactivité face à une situation inédite, tant au plan sanitaire qu’économique et social.

Ce fut le cas bien sûr en particulier pour les soignants, qui sont encore mis à rude épreuve alors que le pays traverse sa seconde vague épidémique. Qu’il nous soit permis de rappeler à toutes celles et tous ceux qui aidèrent le pays à tenir, et parmi lesquels nos agents des collectivités : Ville, Agglo et CCAS, que le service public territorial a une nouvelle fois fait preuve de réactivité et sait s’adapter à des crises aussi inattendues que celles de la Covid-19.

Durant le confinement, nous avons fait évoluer le service afin de répondre aux exigences sanitaires tout en maintenant et en renforçant, là où cela était nécessaire, nos missions : assistance aux personnes vulnérables, propreté, sécurité, réponse au choc économique qui frappe notre territoire.

Cette période nous permet de décrypter l’engagement ou pas des hommes entre mauvaise foi et hypocrisie.

Celui qui ” réenchante l’avenir ” nous rappelle un certain François Hollande candidat à la présidentielle qui souhaitait, lui, ” réenchanter le rêve français “… cela nous ferait presque sourire mais hélas, on a vu là où les théories fumeuses nous mènent… et que lorsque le politique fait du spectacle, il ne sert pas la cause de son peuple.

Alors que le poids des crises qui pèse sur le pays pourrait justifier une approche différente dans les oppositions, le PS joue les postures et les polémiques permanentes en dénigrant systématiquement l’action municipale. Ce qu’il en reste depuis le début du mandat, c’est une forme de vide dans leurs propositions, à manipuler les gens en difficulté (tiens, ça nous rappelle les “sans-dents”), leur soutien en creux à la fermeture des commerces de proximité et une hypocrisie aujourd’hui largement démasquée : alors que le représentant des communistes et des socialistes se lamente sur les fragilités culturelles et sportives à Brive, il soutient à Bordeaux les baisses de subventions aux associations culturelles, aux évènements d’ampleur, comme le Brive Festival ou la décision arbitraire de ne pas financer la réalisation du terrain synthétique pour les clubs de football de notre ville ! Un peu de cohérence, nous semble-t’il, pour 2021 serait appréciable !

Les élus de la liste Un Projet Pour Brive #2 vous souhaitent une très belle et bonne année 2021 à partager en famille !

Prenons soin de notre ville et de de notre agglomération.

Prenons soin d’elles !

Les élus de la majorité municipale

Contacts :
unprojetpourbrive@gmail.com
Facebook : unprojetpourbrive
Twitter : @projetpourbrive